mercredi , 16 octobre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> AWA KONTA, Animatrice de Radio et Présentatrice Télé, une voix recherchée dans le monde de la publicité
AWA KONTA,  Animatrice  de Radio et  Présentatrice Télé, une  voix recherchée dans le monde de la publicité

AWA KONTA, Animatrice de Radio et Présentatrice Télé, une voix recherchée dans le monde de la publicité

Elle a la passion de la communication et le dynamisme nécessaire pour convaincre. Elle se décrit comme « naturellement timide », et pourtant….Elle, c’est Mme Haidara Awa Konta qui a réussi à se frayer un chemin dans le milieu de la radio, de la publicité, et du théâtre, non sans peine. Celle voix qui prête sa voix en bambara aux produits de la Sotelma-Malitel rayonne de mille feu. Notre rédaction est allé à sa rencontre

MALIZOOM : comment êtes vous arrivée dans le métier de la radio

AWA KONTA : J’écoutais régulièrement les radio chaine 2 et Djèkafo. J’appelais pour intervenir dans différentes émissions comme celle d’Amadou Kodjo, Ibrahima Djonkoloni, Amadou Tall, feu Dalex. Les auditeurs appréciaient mes interventions et surtout ma voix. C’est ainsi que certains m’ont suggéré de faire la radio, chose que j’ai faite en sollicitant un stage à la radio Belekan. Le premier jour ou mon encadreur m’a cédé le micro pour saluer, les auditeurs sont allés jusqu’à la radio pour apprécier la voix, c’était en 2003. J’étais la plus jeune animatrice à Kati. Après quelques mois, j’ai voulu animer à Radio Benkan à Bamako, car j’ai la passion de la radio. J’ai eu quelques difficultés au début, car mes parents ne voulaient pas que j’exerce le métier d’animatrice.

MALIZOOM : Cet objectif est-il atteint

AWA KONTA : Oui, à la Radio Benkan j’ai d’abord commencé avec une seule émission intitulée « Mali foli » (la musique malienne). Puisque j’affectionne l’artisanat, j’ai ensuite crée l’émission « Wanè » qui fait la promotion des artisans maliens. Je suis une comédienne du théâtre radiophonique de Benkan du lundi au vendredi ; j’anime également les « jeux radiophoniques », je viens de lancer il y’a quelque temps une nouvelle émission qui s’appelle « Ni ntu gn’a don » (si je savais).

MALIZOOM : Quel personnage de la radio t’a inspiré

AWA KONTA : Si quelqu’un m’a inspirée, c’est surtout à la télévision. J’ai apprécié les émissions télévisées à travers Aiché Baba Keita. Elle était jeune, avec sa façon à elle de s’habiller et de parler. Je regardais l’émission de téléréalité « Case Sanga », rien que pour Aiché. Je me suis alors dit pourquoi ne pas élargir mes activités d’animation à la télévision/ En ville, les gens me disaient que je ressemblais physiquement à Aiché Baba et me faisaient des cadeaux. J’ai cherché à voir Aiché  pour lui expliquer que les gens nous confondent. Elle s’est déplacée jusqu’à la Radio Benkan  et quand elle m’a vue, elle crié « Allahou Akbar » et a reconnu que je suis sa deuxième fille. La réaction de la maman de Aiché a été la même chose lorsqu’elle m’a vue. C’est ainsi qu’est née entre Aiché et moi une relation d’amitié. Aujourd’hui, nous sommes des inséparables. J’ai été la première animatrice de l’émission musicale « Africa show » de M’Baye Boubacar Diarra sur Africable. J’ai été l’assistante d’Aiché Baba à l’émission « Magnambaga » de Bulonba de Aliou Ifra N’Diaye, grâce à Aiché Baba que je remplace dans l’émission « Baara », j’ai commencé comme chroniqueuse, pour ensuite devenir présentatrice. Donc, aujourd’hui, j’ai à mon actif, 10 ans de carrière télé. Je détiens aujourd’hui ma propre agence de communication, Awa Konta Communication « A-K COM ».

J’ai aussi pu collaborer avec l’agence de communication « Spirit Mc Can » ou je fais régulièrement les voix.

MALIZOOM : Vous avez fait du théâtre également !

A.K : Effectivement, avant la télévision, j’ai cherché à faire du théâtre d’abord. M. Ndji, que j’ai contacté à l’époque, avait émis des réserves sur ma capacité à cause de ma nature calme. Je suis quelqu’un de timide, je ne me précipite pas vers les choses,  partout ou je vais, je reste posée, j’observe d’abord. Ndji m’a fait interpréter un rôle qui a été immédiatement concluant. C’est là ou Issa Coulibaly m’a remarquée, dès lors je joue dans toutes ces pièces de théâtre.

MALIZOOM : Quels sont les pièces les pièces dans lesquelles tu as joué !

A.K : J’ai joué dans « le mort ressuscité », « jagoya », « Karamoko Sinè », « louancé », et d’autres ou j’interprète différents rôles comme la femme convoitée.

MALIZOOM : Quelles sont les difficultés que vous avez  rencontrées !

A.K : Elles sont nombreuses, je marchais des kilomètres à pieds pour des commissions de certains de mes chefs. On interrompait mes émissions pour faire du thé…Tout ça, pour me décourager, mais c’était se méprendre ma passion pour le métier de l’animation. J’ai fini par dominer grâce à Dieu. Aujourd’hui, la jeune génération veut gagner tout et tout de suite, il faut d’abord souffrir pour réussir.

MALIZOOM : Qu’est-ce que vous aimeriez particulièrement, dans le monde de la radio !

A.K : Que le monde de la presse se donne la main, se soutienne et se fasse des observations sur la qualité du travail. Nous sommes tous frères et sœurs. J’aimerais avoir les critiques constructives de mes confrères et consœurs pour me renforcer.

MALIZOOM : Quels sont vos projets !

A.K : J’aimerais réaliser un film, je muris l’idée depuis des années et j’ai mon scénario fin prêt. Je suis à la recherche d’un financement. Les films nigériens me réconfortent beaucoup, j’ai besoin d’une belle maison que je n’arrive pas à avoir. J’ai aussi l’idée d’une émission télévisée, je n’ai jamais vu un concept pareil. Aussi, je me bat beaucoup pour la promotion de nos langues nationales.

MALIZOOM : Quel est le secret de ton sourire !

A.K : Des auditeurs dépensent leur temps et leur énergie à m’écouter, comment ne pas leur donner ce sourire ! Je suis marié, mon mari m’encourage et me soutient beaucoup. Je le remercie ici, ainsi que ma famille.

Je remercie tous les auditeurs de la Radio Benkan grâce à laquelle j’ai eu beaucoup de choses.

MALIZOOM : Que pensez-vous du journal en ligne « MALIZOOM.NET » !

A.K :

Propos transcrits et réalisé par Seydou Sylla Maraka Fama

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates