lundi , 9 décembre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> Santé ==>> Développement : Les journalistes et agents d’assurance s’immergent dans l’assurance santé
Développement : Les journalistes et agents d’assurance s’immergent dans l’assurance santé

Développement : Les journalistes et agents d’assurance s’immergent dans l’assurance santé

Une session de formation d’une cinquantaine de journalistes et agents d’assurance sur l’assurance santé s’est déroulée le 25 octobre 2018 à l’hôtel Massaley. Il s’agissait, pour les participants, de cerner les contours de l’assurance santé afin de rendre compte aux populations des activités des assureurs dans notre pays. Cette formation était initiée par la Comité des compagnies d’assurance du Mali (CCAM).

La cérémonie d’ouverture était présidée par Bikiry Makanguilé, 1er vice-président du Comité des compagnies d’assurance du Mali, en présence du secrétaire général de la commission, Mahamadou  Fofana, du formateur Alou Tall.

Au cours de la journée, les journalistes ont appris les méandres de l’assurance santé, les assureurs ont mutualisés leurs expériences en mettant l’accent sur leur savoir-faire  sur les produits commercialisés ainsi que les conditions de prise en charge et les médecins conseils ont été édifiés sur leur partition, sur les centres de santé et sur les cas d’évacuation sanitaire.

Le formateur Alou Tall dira que l’assurance santé constitue de nos jours un point de convergence entre les organismes publics et les assurances privés. Pour lui, la problématique du financement de la santé se trouve au centre des préoccupations des gouvernements africains. La branche santé occupe désormais le deuxième rang des produits d’assurance en termes de commercialisation dans la zone CIMA, après la branche automobile avec une part de marché qui varie entre 23% et 24%.

Parlant des modèles de l’assurance santé, M. Tall a expliqué qu’il existe trois, à savoir la couverture santé mise en place par un organisme étatique, la couverture santé érigée par une entité privée et la couverture santé mixte.

En ce qui concerne, le tiers payant, le formateur dira que les assurés sont directement pris en charge par les prestataires sélectionnés par l’assureur à travers son Réseau de Tiers payant, sur présentation de la carte santé ou du bon de prise en charge. Et d’ajouter que ce système de couverture introduit par les compagnies pour facilité aux adhérents l’accès au soin de santé, suscité quelques comportements déviants.

A l’ouverture, le 1er vice-président du Comité des compagnies d’assurance du Mali, Bikiry Makanguilé, a indiqué que cette session amplifiera la dynamique de la formation des journalistes afin de mener à bien leur mission. Pour lui, le droit à la santé est un droit fondamental pour chaque être humain.

Lassana

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates