mardi , 12 novembre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> Culture ==>> Culture et paix : «Equation Nomade» donne la parole aux enfants
Culture et paix : «Equation Nomade» donne la parole aux enfants

Culture et paix : «Equation Nomade» donne la parole aux enfants

«Permettre aux enfants d’avoir une fenêtre sur le monde, tout en mettant à leur disposition un espace de participation et de création aux expressions plurielles, nourri de leur propre inspiration », est le but de la 3e édition du festival «Equation Nomades».

Du 15 au 20 janvier 2019 à Bamako aura lieu la 3e édition du festival «Equation Nomades» sur le thème : « L’entreprenariat culturel et la création contemporaine : défis majeurs pour la jeunesse ». Les membres du comité national d’organisation ont animé une conférence de presse pour faire le point sur l’organisation de la 3e édition du festival «Equation Nomades».

Animée par le représentant du ministre de la Culture, Yamoussa Fané, en présence du chargé de programme culture au niveau du bureau de l’Unicef, Ali Daou, du chargé de communication au niveau de l’Unicef, Elane Luthi, et des artistes. Les activités se déroulent à l’Institut Français de Bamako, à la Cité des enfants, au Conservation des arts et des métiers multimédia Balla Fasséké.

Initiée par « Équations Nomades », en collaboration avec le ministère de la Culture et les partenaires clés du projet tels que l’Unesco, l’Unicef, l’Institut Français de Bamako, Ocha, Allianz, Pmu-Mali et Malitel. Ce festival mettra à l’honneur la rencontre entre 3 pays phares aux destins intimement liés. Il s’agit de la France, du Maroc et le Mali. À travers ce festival, il s’agit, selon ses initiateurs, de booster la culture et d’offrir un espace de création fédérateur qui cherche à favoriser les échanges artistiques entre les artistes, mais aussi entre le public et les artistes.

Pour cette nouvelle édition, le festival a décidé de mettre le focus sur les femmes, garantes des rites sacrés dans la grande majorité des pays d’Afrique, et sont au cœur de la transmission des mémoires ancestrales. En parallèle, Équations Nomades permettra à 150 enfants venant de différentes régions du Mali de bénéficier de formations artistiques autour de la thématique de la paix, mais également d’ateliers d’apprentissage dans des domaines artistiques, variés comme la musique, la danse, le théâtre, la couture, la photographie, etc.

Cette formation aura pour objectif de permettre aux enfants d’avoir une fenêtre sur le monde, tout en mettant à leur disposition un espace de participation et de création aux expressions plurielles, nourri de leur propre inspiration. Parmi les nombreux artistes qui se produiront lors du festival, on notera la présence du célèbre Jeremy Jouve, le maître de la guitare classique et moderne, mais aussi Mathias Duplessy, le multi-instrumentiste, Prabhu Édouard, percussionniste et compositeur franco-indien, Madou Sidiki Diabaté, l’auteur et compositeur, mais également expert de la Kora.

Le représentant du ministre de la Culture a souligné que le Mali peut se réjouir d’avoir abrité cette rencontre. Au regard du fait de la crise que traverse notre pays, la culture a un grand rôle a joué dans la réconciliation des cœurs et des esprits, a-t-il dit. Le chargé de programme culture au niveau du bureau de l’Unicef, Ali Daou, a indiqué que le terme nomade, contrairement à ce qu’on pense ne renvoie pas à une ethnie, mais au mouvement de l’événement entre le Mali, le Maroc et la France. Pour Elane Luthi, c’est le signe de l’engagement de la jeunesse en faveur de la paix et de la réconciliation nationale.

Lassana

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates