mercredi , 16 octobre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Le Haut Conseil Islamique du Mali s’active pour une sortie de crise : Meeting d’information le samedi 29 juin au Palais des Sports
Le Haut Conseil Islamique du Mali s’active pour une sortie de crise : Meeting d’information le samedi 29 juin au Palais des Sports

Le Haut Conseil Islamique du Mali s’active pour une sortie de crise : Meeting d’information le samedi 29 juin au Palais des Sports

Pour trouver des voies de moyens pour une sortie de crise, surtout le centre et le nord du Mali qui confrontés aujourd’hui à des séries de violences, le Haut Conseil Islamique du Mali a entamé des actions dans ce sens. Pour instaurer un espace de dialogue et d’échange, il est nécessaire que les maliens se comprennent et se donnent la main autour de l’objectif principal, le Mali.

La structure a déjà rencontré la LIMAMA, la société civile, les autorités coutumières, l’AMIPI, le président sortant du Haut Conseil, Mahamoud Dicko, les associations Tapital Poulako, Djinna Dogon Coren, Irganda et d’autres bientôt. C’est dans ce cadre que le Haut Conseil Islamique du Mali a décidé d’organiser ce meeting d’information le samedi 29 juin au Palais des Sports à partir de 9h du matin pour que toutes ses sensibilités réfléchissent ensemble pour la résolution définitive de la crise dans notre pays. L’information a été donnée lors d’un point de presse l’après-midi du mardi 25 juin au sein de la structure à l’ACI 2000.

Au nom du président de la structure, Saïd Chérif Ousmane Madani Haidara, le 1er vice-président du Haut Conseil Islamique, Ibrahim Kontao dira que l’appel est lancé à tous les maliens, de faire acte de présence au Palais des Sports pour l’intérêt du Mali. Il sera exclusivement question de la sortie de crise pour notre pays le Mali.

Le président de la LIMAMA, l’Imam Fodié Cissé, ajoute que sa structure et le Haut Conseil ont déjà organisé des prières, la lecture de Coran et des bénédictions pour la sortie de crise et un bon hivernage à la grande Mosquée de Bamako le vendredi dernier. Pour lui, le mali a besoin de ses fils, nous avons obligation de répondre à l’appel.

Pour la présidente de l’UNAFEM, le regroupement des femmes musulmanes, Kadia Togola, les femmes doivent jouer leur rôle pour la sortie de crise car elles sont les premières victimes avec leurs enfants. Elle a invité toutes les femmes à venir à ce rendez-vous pour la paix et la quiétude au Mali.

Le représentant de la jeunesse, Aboubacar Doucouré, en invitant les jeunes ajoute qu’elle constitue la colonne vertébrale d’un pays. Pour lui, elle représente une part importante de la population. Elle est trop souvent partie prenante, mais aussi la plupart du temps victime. C’est pour quoi elle doit répondre à l’appel à ses dires.

Le 3è vice-président du Haut Conseil Islamique, Mahamadou Traoré a conclu en disant que cette rencontre va permettre aux maliens se s’unir comme un seul homme pour éviter que ce qui s’est passé ne se reproduise plus. Selon lui, le Mali ne mérite pas toutes ses atrocités inhumaines qui viennent de se passer au centre, dans la région de Mopti. Pour Traoré, nous devons répondre à certaines interrogations ce samedi 29 juin au Palais des Sports ) partir de 9h, comme :

Qui est derrière ces actes ?

Quelle est leur motivation ?

Quelle solution faut-il ?

Seydou SYLLA Maraka Fama

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates