mardi , 12 novembre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> Santé ==>> Santé publique : Le Japon a investi plus de 43,3 millions de F CFA pour améliorer les plateaux sanitaires
Santé publique : Le Japon a investi plus de 43,3 millions de F CFA pour améliorer les plateaux sanitaires

Santé publique : Le Japon a investi plus de 43,3 millions de F CFA pour améliorer les plateaux sanitaires

Pour améliorer les plateaux sanitaires en vue de lutter contre le VIH/Sida, le Japon a remis le 21 aout 2019, quatre appareils de biochimie et d’hématologie et quatre congélateurs à l’Arcad-Sida et à la Clinique des Halls de Bamako. Ces équipements médicaux sont estimés à 43,3 millions de F CFA.

Le représentant du ministère de la santé et de l’action, Cheick Oumar Dembélé a rappelé que le Japon n’en est pas à son premier don pour l’amélioration de services de santé au Mali. Il a félicité l’Arcad-Sida pour son action pionnière dans la lutte contre le Sida. Et d’ajouter que cet acteur communautaire, reconnue le premier partenaire de l’Etat et un acteur clé de la société civile pour les questions de VIH/Sida. Pour M. Dembélé, le Cesac est au cœur de la prise en charge communautaire des personnes vivant avec l’épidémie au Mali.

Le représentant du ministère de la santé, à rassurer que son département mettra toute son énergie vers l’atteinte de cet objectif en écho à son parcours que nous connaissons tous. Pour l’ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke Kuroki, ce programme du gouvernement du Japon apporte une aide sous forme de don, aux projets locaux contribuant directement à la sécurité humaine. «Selon les informations de l’organisation internationale, il y a environ 6 000 nouvelles personnes infectées par le VIH et environ 6 100 décès liés au sida au Mali en 2016. Les derniers chiffres de surveillance du Sida ont montré que le taux national de prévalence se situe autour de 1.1% soit environ 209 000 personnes. Malgré les actions menées par les différents acteurs, l’atteinte des objectifs mondiaux pour l’accélération de la riposte reste un défi à relever. Les autorités maliennes se sont assignées l’objectif de dépister 90% des personnes vivant avec le VIH d’ici 2020 », a-t-il souligné.

La directrice d’Arcad-Sida, Dr. Dembélé Bintou Kéita, dira que le Japon vient contribuer significativement à l’action de l’Arcad-sida à travers ce don. Elle a rappelé que le Cesac existe depuis plus de 20 ans et regroupe la file active de PVVIH la plus importante du Mali soit 6 536 patients sous antirétroviraux dont 491 enfants au premier semestre 2019. Et d’ajouter que la Clinique des halles est une référence au Mali et en Afrique de l’ouest pour la prise en charge des populations les plus vulnérables à l’infection à VIH.

Lassana

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates