mardi , 12 novembre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> Sport ==>> Organisation réussie de l’Assemblée Générale de la FEMAFOOT : Le pari gagné par les acteurs du ballon rond
Organisation réussie de l’Assemblée Générale de la FEMAFOOT : Le pari gagné par les acteurs du ballon rond

Organisation réussie de l’Assemblée Générale de la FEMAFOOT : Le pari gagné par les acteurs du ballon rond

Le jeudi 29 août dernier, à l’issue de l’Assemblée générale élective du comité exécutif de la Fédération Malienne de Football (Fémafoot), le candidat, Mamoutou Touré dit Bavieux a été élu président pour un mandat de quatre ans, avec 32 voix contre 30 pour Salaha Baby. La réussite de cet événement majeur de la vie du football malien, traduit d’amblée, la volonté manifeste des acteurs du sport roi d’enterrer la hache de guerre et de s’unir autour de l’essentiel.

Le football malien qui était à la croisée des chemins, vient de tourner une page sombre de son histoire. Chose qui relève de l’organisation réussie de l’Assemblée générale élective du comité exécutif de la fédération malienne de football par le Comité de Normalisation (CONOR), sous l’impulsion du département de tutelle. Cette AG qui devrait ainsi mettre fin à une crise qui n’a que trop duré avec des conséquences qui avaient tendance  à compromettre le football malien, l’a été grâce au concours de l’ensemble des acteurs du ballon rond.

Le discours rassembleur du nouveau président

« J’aimerais saluer mes challengers, mes jeunes frères, Salaha Baby et Alassane Souleymane qui n’auront pas démérité. Nous voulons les inviter à jouer pleinement leur rôle au sein de notre famille car une sagesse de chez nous dit qu’un seul doigt ne peut porter un caillou. Je veux qu’ils soient avec nous, les doigts, qui portent le caillou FEMAFOOT. Cette main tendue sera très vite visible  dans les tous prochains jours avec des actions concrètes sur le terrain. Nous voulons ici être clairs et limpides, il n’y a qu’un seul gagnant aujourd’hui, c’est le MALIFOOT », a-t-il déclaré. Et de poursuivre que ‘‘nous allons travailler avec tous les acteurs du football. Notamment avec mes jeunes frères Salaha Baby et  Alassane Souleymane. Le football, c’est ce qui nous Unis le plus’’.

Profitant de l’occasion, le nouveau président a adressé ses remerciement à l’état malien, à la FIFA et la CAF qui n’ont ménagé aucun effort pour la résolution de la crise du football malien.

L’esprit patriotique de Salaha Baby

Si Mamoutou Touré dit Bavieux a appelé à l’union, son challenger Salaha Baby n’en dit pas le contraire. Il pense que l’intérêt de la nation doit primer sur tout. Dans sa déclaration, Salaha Baby explique avoir digéré sa défaite même s’il ne s’y attendait pas. « Je me suis engagé dans la course à la présidence de la FEMAFOOT, convaincu que je pouvais apporter avec mes colistiers des idées nouvelles pour la gestion de notre football. Notre lutte a permis d’organiser pour la première fois dans l’histoire de notre football des élections libres et transparentes », a-t-il laissé entendre, avant de féliciter le nouveau président, tout en lui souhaitant bon vent pour la gestion du football malien.

Chapeau au ministre Harouna Modibo Toure, dont l’arrivée à la tête du département en charge de la jeunesse et des sports a été une solution à la crise du football malien qui aura duré pendant un quinquennat !

Adama Coulibaly

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates