lundi , 18 novembre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> ÉLECTRIFICATION DE 34 VILLAGES DE MANANTALI : Le mauvais travail de l’entreprise GTMH  et KAMA
ÉLECTRIFICATION DE 34 VILLAGES DE MANANTALI : Le mauvais travail de l’entreprise GTMH  et KAMA

ÉLECTRIFICATION DE 34 VILLAGES DE MANANTALI : Le mauvais travail de l’entreprise GTMH  et KAMA

Pour la réalisation des travaux d’électrification de 34 villages suite à l’édification du barrage de Manantali, les travaux avaient été confiés aux entreprises le Groupe international industriel et de services, GTMH et KAMA. Mais malheureusement, ces derniers semblent briller par leur travail mal fait. La population en a ras- le bol

L’unité industrielle du Groupe Kama Sa  qui est spécialisée de la fabrication des bétons bruits, des poteaux électriques, et des éléments préfabriqués en béton KAMA et la société GTMH, Groupe international industriel et de services, acteur du développement durable
dans le secteur de l’Energie et de l’Environnement ne sont pas vus d’un bon œil à Manantali. Et pour cause, beaucoup de personnes  des 34 villages pensent que les entreprises nommées n’ont pas accompli la mission qui leur a été  assignée. Il s’agit de l’électrification de 34 villages suite à l’édification du barrage de Manantali. A l’époque,  un fonds de 3, 498 milliards de Fcfa avait  été créé le 31 décembre 2016 pour la réalisation des travaux d’électrification de ces localités.

Selon nos sources le marché a été attribué dans des conditions floues à deux entreprises qui auraient bâclé le travail à la grande déception des habitants. ‘’La promesse prise par le ministre de l’énergie lors de son passage n’a pas été tenue. Ces entreprises qui sont rentrées depuis 2016 ont laissé des projecteurs qui ne marchent pas. Pis, les habitants sont aussi mécontents du fait qu’on leur préserve 320 FCFA pour l’éclairage public alors que les projecteurs ne marchent pas.

C’est fort de tout cela que les habitants estiment qu’ils ont été arnaqués par GTMH et KAMA. Ils(Habitants) exigent une explication claire sur la question.

Rappelons que les villages concernés sont au nombre de 34 parmi lesquels Bamafélé, Djokoli etc

La sirène

Abdourahmane Doucouré

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates