lundi , 18 novembre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> OFFICE MALIEN DE L’HABITAT : Silence, on prépare le forfait du siècle !
OFFICE MALIEN DE L’HABITAT : Silence, on prépare le forfait du siècle !

OFFICE MALIEN DE L’HABITAT : Silence, on prépare le forfait du siècle !

Ce n’est pas encore effectif, mais si rien n’est fait, dit-on, rapidement, le directeur général de l’Office malien de l’habitat (OMH), Sékou Demba, va commettre le forfait du siècle, c’est-à-dire attribuer un marché de gré à gré à hauteur de 25 milliards de F CFA à une entreprise dite proche de la famille présidentielle.

L’heureux bénéficiaire de ce marché en latence n’est autre que la société Cira-Mali. Pour sa réalisation, c’est la bagatelle de plus de 24 milliards qui seraient logés dans le compte du bureau d’étude privé Cira, dirigé par Seydou Coulibaly, un président directeur général qui a pignon sur rue et qui serait très proche de la famille présidentielle. C’est d’ailleurs, apprend-on, la raison pour laquelle beaucoup des marchés du ministère de l’Equipement et des Transports lui sont attribués.

Est-ce la raison pour laquelle ce marché lui sera attribué ? On ne saurait le dire avec la précision du métronome, mais ce qui est sûr, ce que ce n’est un secret pour personne que l’attribution d’un marché public en République du Mali et dans beaucoup d’autres pays obéit à des règles préétablies.

Dans les procédures de passation de marché, il est écrit noir sur blanc qu’elle obéit à des règles qui sont, entre autres, l’appel d’offres ou à candidature dans un délai requis. Or, comme pour ignorer toutes les règles de procédures, Sékou Demba serait en passe de gérer à sa guise les 25 milliards de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) qui auraient été prêtés à l’Etat du Mali pour la construction de 1085 logements sociaux, conformément à la politique du président du gouvernement du Mali.

Dans la même dynamique, le président de la République a décidé, à travers le ministère de la Justice de faire de la lutte contre la corruption son cheval de bataille. C’est pourquoi nous assistons de plus en plus à l’interpellation et à l’arrestation de plusieurs cadres au niveau de nos administrations.

A l’OMH, l’histoire de passation de marché ne serait  pas la seule frasque. Au niveau de l’électrification des logements déjà attribués, l’argent prévus pour les contrats d’électrification aurait pris une autre direction. Là aussi, un doigt accusateur est pointé sur le DG.

Pour en revenir à l’affaire de Cira, il nous revient que ce bureau lui aurait été imposé parce que le PDG Coulibaly serait très proche de la famille présidentielle. Il aurait même cassé sa tirelire lors de la présidentielle passée en vue de la réélection du président IBK.

Alors qui a donné l’ordre au DG de l’OMH d’octroyer ce marché au mépris des procédures normales ? M. Demba mesure-t-il les conséquences éventuelles de ce forfait s’il s’avère vrai ?

En tout cas, au lieu de donner sa version des faits, le mis en cause M Demba a préféré profaner à notre égard « Si jamais vous publiez cet article et que je pense qu’il est attaquable, je le ferais sans état d’âme… et rien ni personne ne pourra me faire changer d’avis.. » C’est cette réaction que nous avons  eu de lui après plusieurs tentatives infructueuses de rentrer en contact avec lui. Pourtant nous lui avons donné l’occasion de nous donner sa version des faits.

Affaire donc à suivre !

Abdourahmane Doucouré

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates