lundi , 18 novembre 2019
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Litige foncier à Safo : Les héritiers de Feu Bocal Coulibaly victimes d’abus de pouvoir du Maire Guiro Traoré
Litige foncier à Safo : Les héritiers de Feu Bocal Coulibaly victimes d’abus de pouvoir du Maire Guiro Traoré

Litige foncier à Safo : Les héritiers de Feu Bocal Coulibaly victimes d’abus de pouvoir du Maire Guiro Traoré

Le litige foncier qui oppose le Maire prédateur foncier de la commune rurale de Safo, M. Guiro Traoré aux héritiers de feu Bocal Coulibaly, jette le froid dans le dos de plus d’un. De l’abus de pouvoir en passant par les incarcérations arbitraires et les menaces de mort, le Maire Guiro Traoré multiplie les initiatives pour exproprier les pauvres héritiers de leur droit.

Les héritiers de feu Bocal Coulibaly ne savent plus à quel saint se vouer. En effet, ils sont en passe de perdre illégalement leur droit coutumier. Il s’agit d’un champ d’une superficie de 22 hectares sis à Falayan dans la commune rurale de Safo. Toute chose qui leur a été attribué  par les autorités en charge de la question foncière de Kati depuis un certain temps. Et cela après avoir gagné tous les procès, avec des preuves à l’appui. Parmi lesquelles, la confirmation par les chefs de village de Safo, Falayan et Sicoro et la délimitation de la surface terrestre du village de Falayan par l’Institut Géographique du Mali (IGM). Autant de preuves qui ont fait d’eux, les propriétaires coutumiers dudit champs. Malgré tout, ils sont victimes d’abus de pouvoir du Maire Guiro Traoré qui jure de s’emparer de gré ou de force de leur droit coutumier. Lequel n’a pas pu échapper à l’appétit vorace du Maire de Safo qui serait en train d’user de tous les moyens pour rentrer en possession de l’espace en question. Raison pour laquelle, il a incarcéré les membres de la famille Coulibaly, avec la complicité d’un juge de Kati qu’il tient par le chéquier et avec l’aide des gendarmes sous sa botte.

Décidément, la situation est telle que les héritiers de Feu Bocal Coulibaly ne sont plus libres de leur mouvement dans leur champ et sont d’ailleurs contraints d’y construire. Par ailleurs, ces pauvres gens font face à toutes sortes de menaces de la part du Maire Guiro Traoré qui se croit tout permis. Cependant, les plus hautes autorités maliennes sont une fois de plus interpellées par  rapport à ce litige foncier qui dépasse l’entendement.

Adama Coulibaly

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates