lundi , 28 septembre 2020
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Concours directs d’entrée dans la Fonction publique d’État 2019 : 29 514 candidats pour 884 postes à pourvoir
Concours directs d’entrée dans la Fonction publique d’État 2019 : 29 514 candidats pour 884 postes à pourvoir

Concours directs d’entrée dans la Fonction publique d’État 2019 : 29 514 candidats pour 884 postes à pourvoir

L’information est tombée le jeudi 21 novembre, à la  faveur d’une conférence de presse animée par le Ministre du dialogue, du Travail et de la Fonction Publique. C’était en présence des responsables des services rattachés au département. 

Les concours direct de recrutement dans la fonction publique d’État se tiendront du 30 Novembre au 21 décembre prochain dans le district de Bamako ainsi qu’à Kayes, Sikasso, Mopti, Ségou et Gao.

Selon le ministre Oumar Hamadoun Dicko, les besoins exprimés par les départements ministériels, au titre de l’année 2019, s’élèvent à 7 646 personnes et répartis comme suit : 2 633 cadres de la catégorie A ; 2 488 cadres de la catégorie B2, 1 698 cadres de la catégorie B1 et 827 cadres de la catégorie  C. « Le quota est nettement inférieur aux besoins exprimés » a-t-il déploré.

À en croire le conférencier, les emplois qui seront à pourvoir, à travers ce concours, s’élèvent au nombre de 884, soit 130 nouveaux agents pour le secteur de la santé, 169 nouveaux agents pour le secteur de l’éducation, 585 nouveaux agents pour les autres secteurs de l’administration publique. Il poursuit que ces concours concernent tous les cadres de la fonction publique d’État à savoir : l’Administration générale, Art et Culture, Agriculture et Génie Rural, Eaux et Forêts, Élevage, Industrie et Mines, Constructions Civiles, Informatiques, Services Économiques, Jeunesse et Sports, Information et Audiovisuel, Statistique, Impôt et Santé. « C’est une enveloppe de 2.300.000.000 de FCFA qui a été prévue au titre des besoins nouveaux en personnel fonctionnaire conformément à la loi des finances 2019 », a-t-il révélé.

Toujours selon le ministre,  le nombre de candidatures enregistrées à la clôture des dossiers s’élève à 29 514 dont 21 541pour Bamako, 1066 à Kayes, 2815 à Sikasso, 2078 à Ségou, 1259 à Mopti et 755 candidatures à Gao.

Répondant à la question relative à la corruption, le ministre dira que son département veillera à ce que ces concours se passent dans la plus grande transparence.

Adama Coulibaly

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates