samedi , 15 août 2020
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Contrôleur général de police, Siaka Bouran Sidibé, DRP-DB “La population doit changer de comportement en faisant confiance à la police”
Contrôleur général de police, Siaka Bouran Sidibé, DRP-DB “La population doit changer de comportement en faisant confiance à la police”

Contrôleur général de police, Siaka Bouran Sidibé, DRP-DB “La population doit changer de comportement en faisant confiance à la police”

Face à l’insécurité grandissante à Bamako et environnants, l’Office des Radio et Télévision du Mali (ORTM) a organisé le dimanche dernier, un débat télévisé sur le thème : Quelles solutions pour la quiétude des citoyens?  

Les invités étaient,  le directeur régional de la police nationale du district de Bamako, le contrôleur général de police, Siaka Bouran Sidibé, le lieutenant-colonel Alpha Yaya Sangaré, commandant de la région de la gendarmerie de Bamako et le colonel Mamary Diakité, commandant de la compagnie de la garde nationale.

Le directeur régional de la police nationale du district de Bamako (DRPDB), le contrôleur général de police Siaka B. Sidibé, dira que le rôle de la police est tout d’abord de sécuriser les personnes et leurs biens. Ils déploient 750 policiers par jour pour la patrouille et dispose 17 commissariats à Bamako. Les forces de sécurité se battent nuitamment pour lutter contre l’insécurité dans le district de Bamako. “Les missions sont d’abord, sécuriser les personnes et leurs biens. Nous exécutons les missions et les instructions données par le directeur général de la police nationale dans le cadre de la sécurité publique et tout ce qui est maintien d’ordre. Nous agissons également dans le cadre de la police judiciaire parce que dans les commissariats de police, il y a la police judiciaire, la police administrative et tout ce qui suit, a-t-il souligné.

Le contrôleur général de police ajoutera que la population doit de se soumettre lors des contrôles de routine car cela les permet souvent de faire des saisies des armes à feu, des drogues, des produits prohibés et entre autres. “Nous organisons aussi des descentes en collaboration avec les brigades spécialisées à la Bac, à la Bsi, les Forsat qui nous permettent de mettre la main sur beaucoup de malfaiteurs. Nous avons des postes de sécurité dans certains grands carrefours qui nous permettent de faire aujourd’hui un relais”, a-t-il indiqué.

Évoquant des difficultés, Siaka Bouran Sidibé a rappelé que l’inauguration des Commissariats de police doit continuer puisqu’il y a une insuffisance. Nous avons un problème d’infrastructures qui se pose et l’Etat doit fournir beaucoup d’efforts pour pouvoir augmenter nos structures en termes de Commissariats, en termes de forces de sécurité, a-t-il regretté. Et d’ajouter que l’Etat a fait beaucoup d’efforts. Il faut que les forces de sécurité soient renforcées en termes de moyens humains.

Lassana

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates