mercredi , 15 juillet 2020
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Traite sur le commerce des armes : Le SP-LPAL sensibilise les FAMas
Traite sur le commerce des armes : Le SP-LPAL sensibilise les FAMas

Traite sur le commerce des armes : Le SP-LPAL sensibilise les FAMas

« Approfondir les données recueillis lors du premier exercice de synthèse, d’identifier les points de convergence et de divergence entre les différents intervenants du domaine, de faire émerger des pistes de solutions concrètes pour une mise en œuvre effective et efficiente du TCA au Mali » sont les objectifs de l’atelier de renforcement des capacités des Forces de défense et de sécurité sur l’élaboration d’une feuille de route pour la mise en œuvre du Traite sur le commerce des armes (TCA) par le Mali.

Il est organisé par le Secrétariat permanent de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (SP-LPAL) en partenariat avec le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP).

Pendant deux jours, les participants examineront les conclusions du rapport de mission fourni par GRIP. Le représentant du SP-LPAL, le contrôleur général de police, El hadj Youssouf Maïga a présidé le 25 février 2020 la cérémonie d’ouverture de l’atelier. On notait la présence des experts du GRIP, Georges Berghezan et L. Gehin.

A l’ouverture, le représentant du SP-LPAL, le contrôleur général de police, El hadj Youssouf Maïga, a regretté que de nos jours, plus d’un demi milliards d’armes circulent de façon illicite dans le monde à travers des réseaux mafieux et ces armes causent plus de 500 000 morts par an et une victime par minute selon une étude menée par le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP). « Aujourdhui, pas plus qu’hier, la situation est de plus en plus préoccupante dans notre pays et nous interpelle davantage », a-t-il souligné. Et d’ajouter qu’une fois de plus que les armes sont à l’origine de nos maux. Il s’agit de l’insécurité générale, la méfiance, la destruction des relations sociales au sein et entre les communautés.

Le contrôleur général de police a précisé que ces armes qui circulent illicitement sont une véritable menace à la paix et à la sécurité.

Lassana

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates