dimanche , 31 mai 2020
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Libération des détenus les plus âgés contre Covid-19 : L’Association paroles autour de la santé sollicite le président IBK
Libération des détenus les plus âgés contre Covid-19 : L’Association paroles autour de la santé sollicite le président IBK

Libération des détenus les plus âgés contre Covid-19 : L’Association paroles autour de la santé sollicite le président IBK

Dans un communiqué que nous avons reçu, le président de l’Association paroles autour de la santé, Moussa Konaté a appelé le président de la République, IBK de libérer des détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible suite à l’appelle de l’Onu pour éviter des ravages du Covid-19. Le président de l’Association paroles autour de la santé a rappelé que son association s’est mobilisée à travers son équipe de terrain pour la prévention de la pandémie de maladie à coronavirus depuis qu’elle est déclarée comme une pandémie le 11 mars 2020 par l’OMS.

Il a expliqué que l’intervention de son association était axée auprès des personnes vulnérables et rendues vulnérables du fait de leurs pratiques à risque (personnes usagères de drogues) de son projet réduction des risques (RdR) soutenu par Open society initiative for West Africa (Osiwa). Il a rappelé aussi que le Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’Onu, Michelle Bachelet avait appelé le mercredi dernier à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des « ravages » dans les prisons souvent surpeuplées.

Et d’ajouter que le Haut-commissaire a exhorté « les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention », en libérant par exemple « les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible ». « Le Covid-19 a commencé à se manifester dans les maisons d’arrêt et les centres de détention, ainsi que les centres de soins résidentiels et les hôpitaux psychiatriques, si rien n’est fait, il risquera de causer des ravages auprès de ces populations extrêmement vulnérables

Plusieurs pays avaient déjà entrepris des actions positives en ce sens. L’Ethiopie a notamment annoncé mercredi l’amnistie et la libération prochaine de plus de 4 000 prisonniers pour désengorger ses prisons », a-t-il souligné. M. Konaté a regretté que les services de santé aient enregistré des nouveaux cas du Covid-19 qui portent à 25 cas dont deux décès au Mali.

Face à cette situation, l’Association Paroles Autour de la Santé prononce et en raison de l’état d’urgence sanitaire lance un appel auprès du président IBK pour la mise en œuvre des directives de l’Organisation des nations unies pour éviter les risques de propagation du Covid-19.

Lassana

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates