dimanche , 31 mai 2020
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Bilan à mi-parcours des ministres en 2020 : Le PM Boubou Cissé n’a pas encore comblé les attentes
Bilan à mi-parcours des ministres en 2020 : Le PM Boubou Cissé n’a pas encore comblé les attentes
Premier ministre Dr Boubou Cissé

Bilan à mi-parcours des ministres en 2020 : Le PM Boubou Cissé n’a pas encore comblé les attentes

Faire en douze mois ce que le Président IBK n’a pas réussi à faire en cinq ans. C’était le défi que devrait relever le Dr Boubou Cissé, bombardé le 5 mai 2019, Premier ministre, Chef du gouvernement, ministre de l’Économie et des Finances. Aujourd’hui, à l’épreuve du temps, force est de constater que ce Premier ministre en qui beaucoup de maliens avaient placé leur espoir est complètement passé à côté de la plaque.

Pour le temps qu’il passe  à la Primature, Dr Boubou Cissé n’aura malheureusement pas un bilan sérieux à présenter. Jusqu’à présent, il n’a pas encore réussi à faire une Déclaration de politique générale (DPG) à l’Assemblée Nationale ou du moins à faire passer en conseil des ministres le décret portant attributions, organisation et fonctionnement de la Primature. La conséquence est qu’en une année ou presque, rien n’a fonctionné dans cette Primature qu’il dirige. À part quelques rares conseils de cabinets auxquels il assiste, Boubou Cissé a passé le plus clair de son temps à l’extérieur du Mali. Il est entre deux avions comme on le dit. Ceci, aux frais de la princesse. On nous avait avertis. Le PM Boubou Cissé sera régulièrement absent du territoire national. Cela n’a donc pas raté.

On n’a pas besoin d’une loupe particulière pour le constater. La densité du parcours hexagonal du PM n’a pas suffi à opérer le miracle. « En 12 mois, on change beaucoup de choses dans la vie des gens, on peut changer peu de chose dans la vie d’un pays. Mais la vie des gens, ça compte. Si on est capable de faire en sorte qu’en douze mois, des gens voient leur vie un peu changer, en se disant ça va être plus facile pour l’école, plus facile pour l’électricité, pour être mis dans un travail quand on a une formation ou être mis dans une formation quand on n’en a pas du tout, si on est capable d’accélérer ça en douze mois, ça fait beaucoup de changements pour la vie des gens. Mais dans la vie d’un pays, c’est autre chose. La vie d’un pays, c’est des décennies. Mais la vie des gens, il faut qu’on s’en occupe. Et je me félicite de pouvoir m’en occuper de façon pratique », avait déclaré le Premier ministre. Où en est-on aujourd’hui avec cette profession de foi ? Les Maliens n’ont pas encore vu ce changement dont a parlé Dr Boubou Cissé et ce n’est pas en une année que cela va se réaliser, surtout que le pigeon voyageur n’a pas encore fini son périple.

Sur un tout autre plan, Dr. Boubou Cissé qui apparaissait aux yeux de certains maliens comme une caution morale et une garantie pour les différents partenaires et financiers qui désirent accompagner le Mali dans son processus de développement a tout simplement déçu. On attend de savoir ce que ses multiples voyages ont rapporté à notre pays. Osons le dire. Le Dr Boubou Cissé a donné raison à ceux qui ont parié qu’il ne pouvait rien réussir tant qu’il aura un Chef qu’on appelle IBK. S’il lui reste un peu d’honneur, il faut qu’il jette le tablier afin d’éviter de sortir par la petite porte avec un de ces scandales fabriqués dans son dos pour ternir complètement son image.

Le Nouveau Réveil

Jean Pierre James

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates