lundi , 10 août 2020
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> Libération de l’Honorable Soumaïla Cissé : Des mouvements s’interrogent sur le ‘’bientôt’’ du président IBK
Libération de l’Honorable Soumaïla Cissé : Des mouvements s’interrogent sur le ‘’bientôt’’ du président IBK

Libération de l’Honorable Soumaïla Cissé : Des mouvements s’interrogent sur le ‘’bientôt’’ du président IBK

Le rap de l’honorable Soumaïla Cissé continue toujours d’animer les débats. Des informations vont jusqu’à faire état de sa libération. Pour lever toute équivoque sur ces informations, les mouvements pour la libération du chef de fil de l’opposition étaient face à la presse ce lundi 29 juin 2020 au siège de l’URD au Quartier-Mali, pour informer l’opinion nationale et internationale de la situation et se prononcer en même temps, sur les démarches qu’ils comptent entreprendre.

Enlevé depuis le mercredi 25 mars 2020 dernier, l’honorable Soumaïla Cissé, le Chef de fil de l’opposition malienne est toujours entre les mains de ses ravisseurs. Courant le week-end dernier, des informations circulant sur les réseaux sociaux ont fait état de la libération du président de l’URD. Toute chose qui a été démentie lors de ce point de presse, par les responsables de son parti, de son  cabinet et des mouvements qui optent pour la libération de Soumaïla Cissé, deuxième personnalité du pays.

En effet, ce point de presse était animé par M. Abdrahamane Diarra, président de la jeunesse de l’URD. Il avait à ses cotés Me Demba Traoré de la cellule de communication du parti de la poignée de main;  les présidents des collectifs des femmes et jeunes pour la libération de Soumaïla Cissé, entre autres.

Dans son exposé liminaire, le président de la jeunesse de l’URD a fait genèse du rapt du Chef de fil de l’opposition malienne. Toutefois, il a pointé du doigt le gouvernement comme responsable de l’enlèvement de Soumaïla Cissé. Pour la simple raison qu’il a, depuis l’annonce des élections législatives, garanti la sécurité de tous les candidats aux dites échéances électorales.

Contrairement aux informations qui circulent, M. Diarra dira qu’ils n’ont aucune nouvelle de Soumaïla Cissé. Et d’ajouter qu’ils n’ont aucune idée des ravisseurs du président de l’URD. En ce sens qu’aucun des groupes armés n’a encore revendiqué le rapt en question. Par ailleurs, il a salué les efforts consentis et félicité tous ceux qui se battent de près ou de loin pour que Soumaïla Cissé puisse retrouver sa liberté.

Par ailleurs, M. Diarra dit resté sur sa faim en ce qui concerne l’assurance du président de la république, qui lors d’une rencontre au CICB, le 16 juin dernier, a annoncé que l’honorable Soumaïla Cissé sera ‘’bientôt libre’’. Et d’interroger le président IBK sur le sens de ce ‘‘Bientôt’’ que les maliens attendent depuis et avec impatience.

Face à cette situation qui inquiète la famille, proche et collaborateur du Chef de l’opposition, les mouvements pour la libération de Soumaïla Cissé projettent un rassemblement le jeudi 2 juillet sur l’esplanade de la bourse du travail. Cela, pour diligenter les démarches afin qu’il retrouve sa liberté le plus vite possible. « Nous ne sommes pas des gens violents, mais engagés et rigoureux. Nous mettrons la pression pour que ceux qui ont la responsabilité de tout faire pour libérer Soumaïla Cissé, le fassent », a-t-il déclaré.

Nouveau Réveil

Adama Coulibaly

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates