mercredi , 30 septembre 2020
Flash Info :
Accueil ==>> Politique ==>> Situation sociopolitique : Les Forces nouvelles « FN » montent au créneau
Situation sociopolitique : Les Forces nouvelles « FN » montent au créneau

Situation sociopolitique : Les Forces nouvelles « FN » montent au créneau

« Nous ne voulons pas une transition de règlement de compte, une transition pour la paix au Mali ». L’annonce a été faite par Mahamane Mariko, président de la Plateforme : les forces nouvelles. Les Forces nouvelles (FN) ont organisé le 25 août 2020 une conférence de presse pour demander la mise en place d’une conférence nationale souveraine pour refonder notre République et notre démocratie et restructurer de fond en comble le champ politique malien.

Pour le président de la Plateforme : les forces nouvelles, nous sommes en train de vivre un tournant décisif dans la vie sociopolitique de notre nation depuis la démission du président IBK et son régime et la mise en place du Comité national pour le salut du peuple (CNSP). Et d’ajouter que ce tournant devient un moment de grandes inquiétudes et de grands questionnements pour notre pays.

Le conférencier a précisé que la création du CNSP doit consacrer la fin d’un système de gouvernance décrié pour ses déviances pour ouvrir la voie à l’édification d’un Mali de justice, d’un Mali plus fort, d’un Mali réconcilié avec lui-même. M. Mariko a regretté que le régime déchu n’aura été que le visage caricatural du système de gouvernance éloigné des idéaux de la révolution de 1991 pour confisquer les fruits de cette révolution au profit d’une caste de politiciens et d’affairistes sans scrupule. Il a annoncé que ce changement profond, structurel doit déboucher par la mise en place d’un nouvel système de gouvernance en phase avec son peuple.

« Les Forces nouvelles s’engagent comme composante de la société civile et politique à accompagner la révolution systémique profonde qui doit advenir comme résultat de tous les événements tragiques que nous traversons depuis plusieurs années. Elles s’engagent aussi à soutenir la transition générationnelle qui doit permettre à des responsables plus jeunes mais compétents et patriotes de prendre en main la destinée du Mali et le conduire sur un nouveau chemin », a-t-il souligné. La transition politique doit être l’occasion de jeter les bases où de réfléchir sur un certain nombre d’axes majeurs comme l’éducation, la santé, la justice, la sécurité et dans la perspective d’un Mali nouveau, a déclaré M. Mariko.

Et de préciser qu’il est possible qu’il y ait des turbulences pour saboter les efforts de changement d’où la plus grande vigilance de tous les acteurs impliqués pour ce changement. Les FN souhaitent que cette transition politique doit être conduite d’une main ferme et décidée par tous ceux qui auront la lourde responsabilité d’y prendre part. La réussite de cette transition politique engagera la survie de notre pays en tant que Nation, a-t-il révélé.

Lassana

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates