lundi , 18 janvier 2021
Flash Info :
Accueil ==>> A La Une ==>> ’ Je veux qu’au sortir des résultats de cette élection, tous mes compatriotes reconnaissent le verdict des urnes…’’ L’Ambassadeur du Burkina Faso au Mali

’ Je veux qu’au sortir des résultats de cette élection, tous mes compatriotes reconnaissent le verdict des urnes…’’ L’Ambassadeur du Burkina Faso au Mali

Plus de 6, 5 millions d’électeurs Burkinabé ont été appelés ce dimanche 22 novembre aux urnes pour le double scrutin présidentiel et législatif. Tant attendu dans l’histoire électorale Burkinabé, 15 000 électeurs Burkinabé inscrits sur le fichier électoral établis à l’extérieur du pays ont pu pour la première fois remplir leurs devoirs civiques uniquement pour la présidentielle.
Tel fut le cas des Burkinabé vivant au Mali qui ont pu voter dans deux centres (Bamako et Ségou) pour ce scrutin présidentiel de ce 22 novembre dont le Président Roch Marc Christian Kabore faisait face à 12 autres candidats dans sa course à un second mandat.
A en croire le Président M Jean Paul Ouattara de la Commission électorale indépendant d’ambassade (CEIAM), n’a pas caché sa joie car ce moment était attendu depuis fort longtemps par les Burkinabé de l’extérieur. Avant de dire que le scrutin s’est bien déroulé sans aucun incident majeur à l’Ambassade du Burkina Faso à Bamako et du Consulat Général à Ségou pour une première fois.
A la sortie des résultats des urnes pour ce vote des Burkinabé vivant au Mali des deux circonscriptions dont nous communiquions.
Résultats Bamako : 1014 inscrits 502 votants ; Taux de participation 49,5 % ; Roch Marc Christian Kabore 311 voix, Zéphirin Diabré 63 voix, Gilbert Noel Ouédraogo 53 voix.
Résultats Ségou : 1033 inscrits 406 ; Suffrage exprimé 404 ; Bulletins nuls 2 ; Roch Marc Christian Kabore 228 voix, Zéphirin Diabré 129 voix
Après avoir remplir son devoir civique, SEM l’Ambassadeur du Burkina Faso au Mali General Kodio Lougué dira que c’est un grand jour pour eux les Burkinabé vivants à l’extérieur particulièrement au Mali parce que c’est la première fois que la communauté burkinabé au Mali participe à un scrutin présidentielle au Burkina Faso.
« Mon message de joie de reconnaissance envers les autorités Burkinabés qui ont tout fait pour que cette journée soit une réalité aujourd’hui. Au Mali, nous avons les élections à l’Ambassade à Bamako et à Ségou au Consulat général et tout ce passe très bien sans incident majeurs grâce à son organisation parfaite sous la direction du Président de la CEIAM. Nous sommes fiers de participer à ces élections. Je place cette élection sous le signe de la cohésion, la solidarité, de joie et de soutient entre peuple parce que nous avons bénéficié d’énormes soutient du gouvernement malien qui nous a apporté de manière efficace la sécurité et l’organisation matériel. Je veux qu’au sortir des résultats de cette élection, tous mes compatriotes reconnaissent le verdict des urnes pour que le nouveau Président élu qu’il se met directement au travail… » Conclut SEM l’Ambassadeur Kodio Lougué.
Bokoum Abdoul Momini

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates