jeudi , 23 septembre 2021
Flash Info :
Accueil ==>> Femme-Jeune ==>> Formation sur le leadership éditorial des rédactrices en chef : Internews outille 14 femmes journalistes
Formation sur le leadership éditorial des rédactrices en chef : Internews outille 14 femmes journalistes

Formation sur le leadership éditorial des rédactrices en chef : Internews outille 14 femmes journalistes

Par FC

Du 14 au 18 juin 2012 s’est tenue à l’Ecole de Maintien d’Alioune Blondin Beye, la formation de 14 femmes journalistes sur le leadership éditorial des rédactrices en chef en période électorale. La session est organisée par Internews, dans le cadre du programme EMERGE du NDI.

Les 14 jeunes femmes journalistes sont venues de différentes régions du Mali et du District de Bamako dans le but de renforcement des capacités sur la production d’l’information en période électorale, le leadership créatif au sein de leur rédaction, les politiques éditoriales, la gestion d’une rédaction et la visibilité aux femmes dans les productions médiatiques.

Au cours de cette formation plusieurs modules ont été abordés entre autres par personnes ressources.

Présentée par Mouhamadou Touré, rédacteur à Studio Tamani, la 1ere présentation a déroulé le métier de rédacteur en chef. Selon lui, le rôle d’un rédacteur en chef c’est de suivre les actualités, d’assurer le respect de la ligne éditoriale. Il doit veuillez sur tous les fonctionnements au sein de la rédaction.

Quant à la formatrice principale de Internews, Mme Maïmouna Coulibaly, elle  a  exposé le module sur l’écriture journalistique. Avant de commencer à écrire, a-t-elle expliqué, le journaliste doit se poser les questions suivantes : qu’est-ce que je veux dire ? A qui dois-je le dire ? Comment le dire ? Cela, à travers un écrit clair, précis et simple, adapté toujours à ses cibles.

La 3ème présentation a été portée sur le leadership féminin, présenté par la coordinatrice du projet WILDAF Mme Djénéba Simaga. Selon elle, un leader doit être à l’écoute de son équipe, en ce qui concerne le leadership éditorial, il s’agira de faire le bon traitement de l’actualité à travers une bonne plume, en analysant, en interprétant et en tenant compte de l’éthique et la déontologie du journalisme. Pour le leadership éditorial, il faut avoir une certaine maitrise, avoir les qualités requises, être professionnel, privilégier l’intérêt public, a précisé Djénéba Simaga.

Témoignages des journalistes formées

Pour Moussokoro Sereme, journaliste à l’ORTM Sikasso, l’environnement journalistique est dominé par les hommes à Sissoko. A son retour, elle compte travailler sur le leadership féminin et ses principes clés en incitant d’autres femmes à embrasser le domaine en vue de briser les stéréotypes à leur égard.

« Déjà je suis très appréciée au sein de ma rédaction, de par la qualité de mon travail ce qui fait que je n’ai même pas souvent de vie de famille, tant je suis chargée. Je compte donc m’imposer davantage pour mériter un poste de responsabilité comme celui du rédacteur en chef et pourquoi pas la future directrice de mon organe. En tout cas c’est pas l’ambition qui manque » a-t-elle fait savoir.

Quant à Atiatou Rahamane Coulibaly, rédactrice en chef du journal Magazine du Mali , elle assure que cette formation va apporter des changements dans sa vie professionnelle car elle va lui permettre de forger la confiance en soi qui est l’un des éléments indispensables pour la réussite personnelle. Apres la formation, pour un premier temps, il s’agira pour elle de se plonger dans les documents afin de mieux assimiler les informations reçues. Ensuite, elle fera en sorte que la rédaction sente, à travers ses productions, qu’elle a bénéficié d’une formation.

                                       

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates