mercredi , 5 octobre 2022
Flash Info :
Accueil ==>> Politique ==>> 4ème conférence régionale du district de Bamako : « Mon amour pour le Mali ne me permet pas de voler ni de mentir », dixit Housseyni Amion Guindo
4ème conférence régionale du district de Bamako : « Mon amour pour le Mali ne me permet pas de voler ni de mentir », dixit Housseyni Amion Guindo

4ème conférence régionale du district de Bamako : « Mon amour pour le Mali ne me permet pas de voler ni de mentir », dixit Housseyni Amion Guindo

C’est dans un contexte de crise sécuritaire et socio-politique profonde que le CODEM a tenu sa conférence régionale du district de Bamako. La rencontre s’est tenue le samedi 27 novembre 2021, sous la présidence de son président, Housseini Amion GUINDO, avec comme thème : Agissons pour un climat apaisé. Le secrétaire général de la section CODEM en commune V du district de Bamako, Abba Diarra, des militants venus de l’intérieur et des partis amis étaient présents.

Le président du parti CODEM a d’abord souhaité la bienvenue aux invités et salué la réussite de l’événement. Housseyni Amion Guindo a, ensuite, rassuré ses militantes et militants qu’il se porte bien par la grâce de Dieu. « POULO est là, je suis là et Dieu merci je me porte bien ». Ces propos font certainement référence à la tentative d’agression dont le président Guindo a dit avoir été l’objet, il y’a quelques semaines. Il précisera également que son amour pour le Mali ne lui permet pas de voler ni de mentir.

Appel au sursaut national

Face à la situation actuelle du Mali, « Poulo » a invité les maliens à un sursaut national pour la réussite de la transition en cours. « Il faut rassembler et se parler pour que les filles et fils du Mali puissent regarder vers la même direction, pour que le Mali, notre seule nation puisse relever le défi », a martelé Housseini Amion Guindo.

Convaincu que le Mali se relèvera, le président du CODEM n’a pas manqué de mentionner l’avenir du pays, la souffrance d’aujourd’hui. « La valeur d’une chose souvent se révèle avec les épreuves qu’elle endure comme la qualité de l’or se teste avec le feu ».  Pour lui, la souffrance que le pays subit n’est que la dernière étape d’un lendemain meilleur, cette situation difficile aura le mérite de faire des hommes forts.

Housseyni Amion Guindo a invité les autorités de la transition au respect de la signature du délai imparti de la transition afin d’organiser des élections libres, crédibles et transparentes.

Soumaïla Sagara

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Free WordPress Themes - Download High-quality Templates